Imprimer

Fertilisation minérale et organique

Le projet d'observatoire national de la fertilisation minérale et organique s'inscrit dans un double contexte de recherche de durabilité :

  • en agriculture d'une part, par une gestion raisonnée de la fertilisation et une préservation des sols (matière organique, neutralisation de l'acidité).
  • dans la gestion des sous-produits et des déchets d'autre part, en donnant plus d'importance au recyclage pour limiter la mise en décharge et l'incinération, notamment des ressources organiques,

et présente, pour chaque catégorie de produits, un tonnage brut et un contenu, connu ou estimé, en éléments nutritifs N, P, K, Mg, S, en matière organique et en valeur neutralisante.

Ces préoccupations sont portées par les pouvoirs publics, par les professionnels de la fertilisation et de l'agriculture et par la société. Elles se traduisent par une demande commune de mieux connaître les quantités de fertilisants, d'origine minérale et organique, commercialisés en France pour l'agriculture, et leurs valeurs en éléments nutritifs .

Retrouvez ci-dessous :