Imprimer

3.3. Préserver la qualité physique d’origine de l’engrais

En France, 90 à 95% des engrais solides sous leurs présentations granulés, perlés ou compactés sont épandus par projection (appareils centrifuges ou pendulaires).
Ces engrais possèdent en sortie usine des caractéristiques physiques intrinsèques qui doivent être conservées tout au long de la chaîne logistique :
  • une dureté élevée pour résister aux chocs et à l'abrasion au cours de la manutention et pour éviter l'éclatement des particules et la formation de poussière
  • une résistance élevée à la prise en masse et à la reprise d'humidité
  • une densité définie et une bonne coulabilité pour régler le débit de l'appareil d'épandage et garantir une dose précise
  • une granulométrie suffisamment resserrée pour éviter la ségrégation lors des manutentions en vrac et obtenir une répartition régulière sur la parcelle

La préservation de ces caractéristiques est importante à la fois pour la précision de l'épandage et pour les conditions de travail.

Les normes NF EN 1235 et NF EN 1235/A1 définissent le diamètre médian d50 et l'indice d'étalement granulométrique GSI.

boite-granulometrique granules
Figure 1 : Une boîte granulométrique contenant plusieurs tamis permet d'apprécier directement l'homogénéité du produit Figure 2 : Les granules résistent à tout éclatement ou abrasion grâce à leur dureté. Une densité homogène permet un réglage précis du débit qui quitte la trémie de l'épandeur.

Le code des bonnes pratiques agricoles14 spécifie à l'article 6 de veiller à l'uniformité de l'épandage de la dose déterminée, en s'assurant de l'homogénéité du produit épandu et en contrôlant le réglage du matériel utilisé. La préservation des qualités physiques de l'engrais est donc un objectif prioritaire dans la gestion des chaînes logistiques.

 


14. Code des Bonnes pratiques Agricoles : Arrêté du 22 novembre 1993 publié le 5 janvier 1994 au JO