Imprimer

4.3. Dangers physiques et chimiques

Les engrais minéraux ne sont ni explosifs ni inflammables, et dans des conditions normales de stockage et de manipulation, ce sont des produits inertes qui n'engendrent, spontanément, aucun risque particulier.

La poussière d'engrais minéral, incombustible par nature, ne présente pas de risque d'explosion comme cela peut être le cas pour d'autres types de poussières visées par la directive ATEX16.

En cas d'incendie, les engrais sont susceptibles de se décomposer et de libérer des gaz toxiques, qui peuvent être de l'ammoniac, des oxydes d'azote, du monoxyde et du dioxyde de carbone...

 

4.3.1. Engrais azotés

Dans des conditions particulières, lorsqu'ils sont soumis à un apport de chaleur, par exemple lors d'un incendie, ces engrais peuvent être l'objet de réactions de décomposition thermique avec émission de fumées contenant des gaz toxiques. Ces réactions peuvent être favorisées de façon notable par certains contaminants (matières organiques, chlore, acides, certains métaux...) : la prévention de toute contamination est, de ce fait, un facteur fondamental de maîtrise des risques.

Cas des engrais à base de nitrate d'ammonium haut dosage, supérieur à 28% d'azote provenant du nitrate d'ammonium : la décomposition peut prendre, dans certains cas (température élevée et pression importante due à un confinement) un caractère détonant, lié à la présence de l'ion nitrate NO3- ('azote nitrique').

La détonation des engrais peut avoir lieu dans les deux cas suivants :
  • L'engrais subit une augmentation de sensibilité par une contamination intime avec des matières organiques, de type hydrocarbure, et avec mise en œuvre d'une amorce explosive puissante.
  • L'engrais subit «l'effet four» (incendie important et confinement des gaz de décomposition).

 

4.3.2. Engrais phosphatés

Les superphosphates (simple, concentré ou triple) sont des engrais simples à base de phosphate de calcium, obtenu à partir du minerai de phosphate naturel. Soumis à de très fortes températures (> 1000°C), les engrais phosphatés peuvent émettre des composés fluorés (issus des impuretés du minerai de départ) qui peuvent être responsables de dommages pulmonaires à retardement; il faut donc éviter de respirer les fumées si ce produit subissait une montée très forte en température.

 

4.3.3. Engrais potassiques

Les engrais simples potassiques sont des engrais simples à base de chlorure de potassium ou de sulfate de potassium. Soumis à de très fortes températures (>1000°C), les engrais finissent par fondre et peuvent être à l'origine d'émissions gazeuses dangereuses.

 

4.3.4. Engrais composés

Dans la formulation des engrais composés, contenant du nitrate d'ammonium, certains éléments peuvent avoir des effets sur le comportement du nitrate :
  • l'ion chlorure Cl- : c'est un catalyseur de décomposition. Il est généralement présent sous forme de chlorure de potassium, KCl,
  • les ions phosphates H2PO4-, HPO42- : ce sont, au contraire du chlorure, des modérateurs de réaction de décomposition (les phosphates d'ammonium sont utilisés comme agents extincteurs).

En fonction de leur composition et de l'importance relative de chacun de ces éléments, certains engrais composés azotés à base de nitrate d'ammonium peuvent être concernés, en cas d'échauffement, par une décomposition thermique spécifique, susceptible d'être auto-entretenue.
Par 'auto-entretenue', on entend que le phénomène de décomposition perdure alors que la source de chaleur est éliminée.
Les formulations les plus susceptibles de présenter une DAE (Décomposition Auto Entretenue) sont les formules dites «en V» où la teneur en élément P2O5 est faible et celle en K2O est élevée (uniquement quand celui-ci a pour origine le chlorure de potassium).
Exemple : NPK 15-5-15.

 


16. ATEX : Atmosphères Explosives selon directive européenne 1999/92/CE