Imprimer

2.2. Dispositions constructives pour toutes nouvelles installations

2.2.1. Recommandations pour la conception d'une installation de stockage d'engrais

L'installation doit être conçue pour permettre un accès aisé au bâtiment, notamment en cas d'urgence, au personnel d'intervention et à l'équipement de lutte anti-incendie. Néanmoins, cet accès doit être limité aux professionnels concernés, par exemple par une clôture.

Le bâtiment doit présenter des dispositifs d'aération, afin de faciliter l'évacuation des fumées émises en cas d'incendie ou de décomposition des produits stockés.

L'installation d'un système de détection d'incendie (détection de fumées...) est conseillée en l'absence d'une surveillance humaine régulière et en fonction des risques potentiels (nature et quantités de produits stockés, emplacement du bâtiment...).

Une ressource en eau (borne incendie ou réserve, ...) doit être disponible aux abords du stockage pour traiter un incendie. Il est conseillé de prévoir un dispositif de rétention des eaux d'extinction d'incendie.

Dans le cas d'une installation nécessitant un chauffage, il est déconseillé d'installer des systèmes de chauffage de fortune (genre brasero, poêles à flammes nues...).

La case (loge), la trémie, le silo ou le boisseau doivent être conçus de façon à :
  • pouvoir être nettoyés à fond avant remplissage
  • éviter l'absorption d'humidité et la contamination des produits pendant le stockage.

 

2.2.1.1. Dispositions constructives des stockages de produits vrac en case

Stocker dans un bâtiment répondant aux recommandations ci-dessous :
  • le magasin doit être construit de façon à éviter tout contact des engrais avec l'eau,
  • le sol doit être plan, résistant, étanche et facile à nettoyer,
  • l'accès au magasin (portes) doit être aisé notamment pour les services de secours,
  • l'installation électrique doit être conçue de manière à éviter tout contact avec l'engrais,
  • l'alimentation électrique du magasin doit pouvoir être coupée par un disjoncteur facilement accessible en toute circonstance,
  • toutes sources de chaleur (éclairage, chauffage,…) doivent être placées de façon à éviter tout échauffement des engrais,
  • les cloisons entre les différentes cases (loges) doivent être étanches,

Dans le cas de stockage d'engrais à base de nitrate d'ammonium, se référer au chapitre 2.2.2.

 

2.2.1.2. Dispositions constructives des stockages de produits en trémie ou boisseau

Stocker les engrais dans des boisseaux ou trémies répondant aux recommandations ci-dessous :
  • être fabriqués en plastique résistant aux UV, en acier ou avec d'autres matériaux appropriés,
  • avoir une résistance adéquate pour contenir le tonnage stocké sans risque,
  • être installés sur un sol plan permettant un bon accès aux camions pour le chargement ou déchargement,
  • être équipés d'une prise d'air, empêchant l'écroulement par dépression pendant le déchargement ou permettant l'évacuation de l'air pendant les opérations de remplissage pneumatique.

 

2.2.1.3. Dispositions constructives des stockages de produits emballés

La construction du bâtiment doit tenir compte de la hauteur maximale de gerbage et d'une distance minimale entre le haut des îlots d'engrais conditionnés et la toiture ou la bande transporteuse.

 

2.2.2. Recommandations spécifiques pour la conception des bâtiments de stockage d'engrais à base de nitrate d'ammonium

Dans le cas des installations non classées, on respectera les recommandations suivantes en complément des recommandations ci-dessus.

Pour les installations classées, il convient de se référer au Référentiel Partie 3 Chapitre 4 « Exigences supplémentaires pour les installations classées au titre du stockage ».

L'installation de nouveaux stockages d'engrais de type 1331-I ou 1331-II ne doit pas comporter d'étage.

Construire les bâtiments avec des matériaux difficilement combustibles comme la brique, le béton ou l'acier, convenablement protégés contre la corrosion (à noter que la galvanisation n'est pas efficace en cas de contact direct avec les engrais). Le bois lamellé-collé ou équivalent résistant au feu est recommandé pour la charpente, en prévoyant une protection des pièces métalliques de fixation.

L'installation électrique et toute modification éventuelle seront de préférence IP 55 (étanche à l'eau et poussière) et réalisées par une personne qualifiée.

L'éclairage par des lampes fluorescentes est préférable aux lampes à incandescence car l'échauffement est moins important. Il convient de réduire au minimum l'accumulation de poussière en plaçant judicieusement les lampes et en les protégeant.

Le système de chauffage ne doit pas être à l'origine d'un échauffement de l'engrais ou bien de sa contamination. La solution la plus sûre consiste à mettre en place un chauffage indirect par fluide caloporteur non combustible (par exemple eau) ou air chaud pulsé, le générateur se trouvant dans un local annexe séparé.

 

2.2.2.1. Cas particulier des stockages en vrac d'engrais à base de nitrate d'ammonium

Le stockage en vrac d'engrais 1331-I, 1331-II et III nécessite des sols plans propres et secs, en matériaux difficilement combustibles, par exemple béton ou enrobés bitumineux.

Dans le cas des cases susceptibles de stocker des engrais du type 1331-II en vrac (exemple : Ammonitrate), le sol ne doit pas comporter de cavités (caniveaux, puisards, gaines de ventilation, etc) dans lesquelles l'engrais fondu pourrait s'accumuler en cas d'incendie.

Il est déconseillé de mettre en contact du bois ou d'autres matériaux facilement combustibles avec des engrais susceptibles de subir une décomposition thermique auto-entretenue (1331-I).

 

2.2.2.2. Cas particulier des stockages d'engrais emballés à base de nitrate d'ammonium

La construction du bâtiment doit tenir compte de la hauteur maximale de gerbage (2 niveaux sont recommandés, 3 au grand maximum) et d'une distance minimale entre le haut des îlots d'engrais conditionnés et la toiture ou la bande transporteuse, permettant la manutention des emballages et la ventilation du bâtiment.

Le stockage d'engrais de type 1331-I ou 1331-II nécessite des sols plans en matériaux difficilement combustibles.

Un passage libre ou une séparation physique (parois de case) doit être gardée entre les îlots.